Écoute musicale n°38
Écoute musicale n°38

Écoute musicale n°38

Franz Liszt

Première visite pour apprivoiser ce géant du piano…

Né seulement un an après Frédéric Chopin (1810-1849) et Robert Schumann (1810-1856), Franz Liszt (1811-1886) a vécu plus longtemps qu’eux et traversé ce siècle du romantisme. Cela pourrait expliquer qu’il ait eu plusieurs vies, mais ça serait un raccourci qui masquerait la complexité et la profondeur de ce maître du piano.
Pour sortir des images habituelles qui présentent Liszt tantôt comme un pianiste et improvisateur virtuose, tantôt comme un perpétuel amoureux, tantôt comme un mystique religieux, j’ai frappé à la porte de mon cher ami Charles Polio(*).

Il m’a longuement parlé de Liszt et de son influence sur les compositeurs qui l’ont suivi, notamment Ravel, insistant sur son grand cœur qui a mis son immense talent de pianiste au service de ses contemporains qu’il a constamment contribué à faire connaître, et même à aider financièrement comme ce fut le cas d’Hector Berlioz (1803-1869).

Le conseil de Charles Polio le plus adapté à l’objet de ces écoutes musicales est le suivant : il faut écouter plusieurs fois une œuvre pour se laisser pénétrer par sa poésie et sa spiritualité. C’est ce que j’ai fait à l’occasion de cette publication, et je vous recommande d’en faire autant. Si vous ne le connaissez pas, ou si vous pensez que trop de notes tuent les notes, peut-être tomberez-vous comme moi amoureux de ce musicien éternellement jeune, curieux et généreux.

Les facettes de Liszt étant multiples, je vous propose dans cet article une variante à mon cahier des charges :
Au lieu de présenter une œuvre ou un extrait et de compléter par d’autres œuvres, vous pourrez écouter 3 montages enchaînant chaque fois deux pièces. Le choix de ces œuvres m’a été soufflé par Charles Polio, non leur combinaison.

  1. Virtuosité et rêve (8’55)
  2. Poésie et recueillement (14’35)
  3. Spiritualité (18’28)
  4. La synthèse ? Un monument : la Sonate en Si mineur (30’37)

1. Campanella par György Cziffra & Rêve d’amour n°3 par Lang Lang

NB : pour comprendre la réaction du public au milieu du Rêve d’amour, il faut regarder la vidéo. Mais je vous conseille de l’écouter sans image une première fois. Et je suis curieux de lire vos commentaires (à écrire à la fin de cet article) !
https://youtu.be/lhW_tRmpLFs (Lang-Lang)

2. Consolation n°3 & Funérailles (n°7 des Harmonies Poétiques et religieuses) par Arthur Rubinstein

3. Légendes n°1 & n°2
Composées en 1862 et 1863, ces deux « Légendes » sur les deux Saints François, d’Assise et de Paule, sont apparentées à des poèmes symphoniques, assez descriptives, ce qui masque parfois leur profondeur spirituelle.
Ce sont typiquement des œuvres qu’il faut écouter plusieurs fois pour se laisser pénétrer par leur poésie qui n’empêche pas l’emphase ni la virtuosité (bien au contraire !
Légende n°1 : St-François parle aux oiseaux par Wilhem Kempff en 1951 (9’46 »)
Légende n°2 : St-François de Paul marchant sur les flots par François-René Duchâble en 1998 (8’28 »)
Notez qu’un silence de 5 » sépare les deux pièces dans l’enchaînement suivant :

4. Sonate en Si mineur par Krystian Zimerman

J’ai lu quelque part que Krystian Zimerman avait enregistré 76 prises avant d’être satisfait. Cela donne une idée de la difficulté de l’œuvre, non au plan technique pour ce grand pianiste, mais pour les choix d’interprétation : articulations des motifs, des phrases, des tempi, des progressions dynamiques, que sais-je encore ?…
Voyez la présentation de cette sonate dans l’article de Wikipédia…

(*) Charles Polio a collaboré à un ouvrage consacré à ‘L’éducation artistique de la main selon l’enseignement de Marie Jaëll, pianiste et pédagogue‘ aux éditions SYMÉTRIE.


Pour écouter séparément toutes ces œuvres et d’autres interprètes (ils sont très nombreux, le choix est difficile !), voici les fichiers correspondants, avec en ‘bonus’ 2 Rhapsodies hongroises.

La Campanella par György Cziffra (4’25)

Rêve d’amour n°3 par Horowitz, puis par Lang-Lang

https://youtu.be/lhW_tRmpLFs (Lang-Lang)

3ème Consolation par Arthur Rubinstein ( 4’09) puis Vladimir Horowitz (4’03)

Funérailles (Harmonies poétiques et religieuses n°7) par Arthur Rubinstein (10’33) puis Krystian Zimerman (12’18)

Légende n°1 : St-François parlant aux oiseaux par Wilhem Kempff

Légende n°2 : St-François de Paul marchant sur les flots par György Cziffra

Rhapsodie hongroise n°6 par Marta Argerich

Rhapsodie hongroise n°2 par Vladimir Horowitz

Cette version est revue et augmentée par Horowitz, enregistrement public 1953…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *